04/02/2011

accroche-toi mon p'tit coeur

A limited edition (100 items) of my poster "I live in black stone mountain" is now available at my shop HERE
All proceeds from this sale will be entirely donated to a very
needy family(2 sons+their mother) 
who is living in France since last September, and comes from Russia. 
One of the sons is in the same school than mine....
We try to help them, thanks if you can too.

6 commentaires :

coco a dit…

je suis très touchée par cette histoire, si une pétition circule, je la signerai de nouveau très volontiers, si tu peux le faire savoir...
j'étais bien motivée pour faire un achat utile, mais un peu déçue par ton choix... il y a tant de choses que j'aime chez toi ! du coup j'y réfléchi...

cardamome a dit…

encore une situation aussi ubuesque que révoltante. une de plus. je suis sûre que si j'ouvrais les yeux et les oreilles j'en trouverais 10 au coin de ma rue des situations comme ça. alors qu'est-ce qu'il faudrait faire??
si ça peut aider à soutenir cette famille alors je fais au moins ça. avec toujours une certaine amertume de ne pas faire plus, pour plus...
courage à ceux qui luttent auprès d'eux, ou auprès d'autres...

(par contre je n'ai pas eu confirmation de la transaction, ma commande a bien été enregistrée?)

La Rimule a dit…

"Indignez-vous" a-t-il dit....
bravo et bizzz

Barbara B. a dit…

Coco, je donnerai le lien vers la pétition. Sinon je ne sais trop que répondre au reste de ton message...
Je ne suis pas sûre d'en avoir très envie d'ailleurs.
Carda, je t'ai écrit. Tout est bien passé. :-))
Didi, s'il le monsieur l'a dit...;-)
bizzz

allison a dit…

J'ai dû raté la première partie de l'histoire quelque part (A, M, Y ??) mais si je peux aider en faisant la traduction du texte, je veux bien. Par contre, ce n'est pas aussi facile pour moi que l'on pourrait croire (j'ai perdu mes automatismes, donc c'est souvent du mot par mot) et puis dis donc que c'est long le texte! Donc j'essaierai d'ici demain soir. A moins que quelqu'un d'autre arrive avant moi. Bisous!

radzimire a dit…

En s'abonnant à la lettre de resf, on peut signer des pétitions contre des situations aussi révoltantes que celle-ci. Une signature , ce n'est pas grand-chose mais si on est nombreux, on peut faire bouger les choses.